Notre ami, Roger Soubrier, s’en est allé le 20 juin dernier à l’âge de 92 ans.

Natif de Vic- sur- Cère ( Cantal ), il restait attaché à son Auvergne qu’il évoquait parfois avec quelques notes de son accordéon. Il avait fait ses études de médecine à Paris.

Tout jeune médecin, il est arrivé à Montauban où il a fait toute sa carrière de psychiatre à l'Hôpital.

Il a fréquenté dés le début notre Société de sciences naturelles du Tarn- et- Garonne.

Sa grande culture n’avait d’égale que sa passion pour la nature. L’ornithologie et la botanique étaient ses deux sciences préférées mais sa curiosité scientifique le rendait sensible à toute chose venant de la faune et de la flore. A son contact, sa fille Isabelle s’est passionnée pour les papillons.

Il avait activement participé au premier inventaire des orchidées de notre département initié par le docteur Lemoine.

Depuis la mise en eau du plan d’eau de Saint-Nicolas de -la-Grave, il avait régulièrement suivi l’évolution de son avifaune. On ne pourrait compter les heures qu’il a passées dans notre observatoire où il a usé deux longues-vues.

On peut retrouver quelques-uns de ses articles dans les bulletins numéros 10-11-13-15-16-19-20-23-29 de notre association.

Ces derniers temps, la force lui manquait pour pouvoir arpenter la campagne mais il poursuivait inlassablement sa quête de savoir par la lecture.

C'était un esprit libre et indépendant dans tous les domaines qui a marqué tous ceux qui ont eu la chance de le côtoyer.

                                                             

 

    Louis Coubes   J-C Miquel

 

 

 

 

 Roger Soubrier à l’observatoire ornithologique de St-Nicolas- de-la-Grave

   
© Société de Sciences Naturelles de Tarn et Garonne